S’associer ?

Voilà une thématique fondamentale (à laquelle on cherche encore une réponse) pour tout entrepreneur qui se lance et qui, conscient de ses propres limites, souhaite pouvoir se faire épauler d’un ou plusieurs associés. Et ce malgré le fait que l’on dise parfois que la principale source d’échec d’une entreprise vient de la mésentente entre associés. Quand on dit que les entrepreneurs sont des fous…

Ok, s’associer, donc. Mais… s’associer ? Voilà qui lève plein de belles petites questions… que je traiterai dans plusieurs posts prochains (disons que tout sera traité dans les 15 prochains jours, comme ça vous n’aurez pas trop à attendre :)

Voilà déjà le menu à venir :

  1. Pourquoi s’associer ? Avec qui s’associer ?
  2. Comment trouver un (ou des) associé(s) ?
  3. A combien s’associer et comment répartir le capital ?
  4. Comment faire (sur)vivre l’association ?
  5. Ne pas s’associer ?

Oui, je sais, c’est du teasing, mais promis, c’est que pour cette fois, je ne le referai plus !

Par contre, l’avantage, c’est que si vous avez des questions qui vous taraudent et que je n’ai pas traitées, vous pouvez les rajouter en commentaire et j’essaierai de les aborder dans la série !

Si vous avez des anecdotes ou des bonnes astuces sur l’association, je suis preneur !

8

  1. S’associer avec quelqu’un, le sujet est plus compliqué qu’il n’y parait. Il y a un grand un nombre de paramètres à prendre en compte et c’est un choix capital pour la réussite d’un projet. J’attend la suite avec impatience !

  2. Bonjour,

    Teasing réussi… et contraignant :) car on attend la suite maintenant !!

    Je ne sais pas comment vous allez aborder ces sujets mais par exemple, vous dîtes que l’entrepreneur « conscient de ses limites, souhaite se faire épauler ». Or la relation est forcément à double sens : avec qui s’associer d’accord, mais également « pourquoi quelqu’un s’associerait avec moi ? »

    Trouver un associé, est-ce que cela ne ressemble pas à une démarche commerciale ? est-ce que ce n’est pas trouver un « client » privilégié, à qui vous avez su expliquer tout l’avantage qu’il y avait à travailler avec vous ?

    Bon courage pour votre série d’articles.
    Laurent

  3. Ces posts tombent pile poil pour moi car je suis en pleine réflexion « trouver un associer » !

  4. Personnellement, ne pas avoir d’associé actif a été un manque dans mon aventure entrepreneuriale…

  5. la question est vraiment complexe ?
    s’associer quand ? au début de l’aventure ou après quelques mois ?
    pourquoi s’associer ? développement, aspect financier ?
    j’ai hâte de lire la suite…

  6. Salut Guilhem !

    Tout d’abord, merci encore pour tes précieux conseils. Je suis venu hier pour la première fois à l’ApéroEntrepreneurs à Paris et cela m’a permis en effet de faire un grand nombre de contacts utiles (et je pense finalement avoir bien passé la barre des 10 :)).
    Comme je te l’ai dit hier, je reste impatient de découvrir le point E de ton teasing qui me concerne actuellement n’ayant pas encore trouvé ma « techos soul mate ».

    Voici quelques réflexions et questions qui j’espère apporteront de l’eau à ton moulin :

    – S’associer permet en effet de se rassurer et de se motiver mais présente également le risque de tomber dans l’auto persuasion (voir l’auto flagellation) se qui peut ralentir, voir empêcher des pivots utiles dans sa réflexion… N’y a t-il pas une forme d’inertie de couple ?

    – Le temps de recherche d’un associé peut ralentir mon projet, il est plus facile et rapide de trouver un prestataire. Aurais-tu des conseils pour justement bien choisir son prestataire ?

    – Je serais d’ailleurs, curieux d’avoir le retour de personnes ayant sous traité à l’étranger… Ca parait alléchant au niveau du prix mais risqué compte tenu notamment de la distance et de la langue.

    – Il est toujours plus facile de se séparer d’un prestataire que d’un associé (ils ont été plusieurs à me le rappeler hier). J’imagine que des querelles d’associés font souvent échouer des projets… As-tu souvent rencontrer ce cas ?

    – Quid du regard d’un investisseur face à un entrepreneur non associé. Sera t-il plus rassuré face à un trio d’associés (même si selon moi, on augmente les risques de divorces) ?

    – On peut être non associé et entouré (et à l’écoute), as-tu des conseils à donner sur la façon de présenter son équipe (de partenaire et/ou prestas) à des investisseurs ?

    – Que penses-tu de trouver un associé une fois le projet lancé ? Je me dis que ça permet au moins à l’associé de savoir où il met les pieds (avec l’obligation bien sûr que l’entrepreneur lui laisse prendre sa place…). Cela arrive t-il souvent ?

    J’espère que ces quelques réflexions t’aideront si tu souhaites toujours dévoiler ce fameux point E.

    Encore merci pour tous tes bons conseils… J’espère que tu continuras à nous en donner une fois ton nouveau projet lancé !

  7. Très beau travail, entre management, coaching et vecu d’experience.
    Interessant, utile,une bonne base de réflexion pour amener à développer certains projets.
    Merci pour ce Blog M. BERTHOLET.

  8. cherche un associé financier pour une création d’entreprise en polynesie française
    merci de me répondre rapîdement

Les commentaires sont fermés.

© 2019 Création d'entreprise & startups !

Gulihem BertholetUp ↑