Ça avance !

S’il est une phrase qu’un créateur d’entreprise prononce souvent, c’est bien celle-ci : « ça avance ! ». C’est je pense la réponse la plus formulée à la question inévitable à laquelle est confronté chaque entrepreneur : « et ton projet, comment ça va ? ». Je suis sûr que vous l’avez déjà formulée si vous portez un projet, ou que vous l’avez reçue en réponse auprès d’entrepreneurs autour de vous…

Alors oui, ça avance. Et en poussant un peu plus loin la conversation, on apprendra que les partenariats se développent, que les contacts commerciaux se précisent, que l’équipe se construit, qu’on commence à obtenir les premiers résultats. Créer une entreprise est un travail de longue haleine et il n’est pas toujours facile d’avoir des résultats probants, communicables facilement. Certes, il existe certains jalons importants et certaines étapes bien marquées. Par contre, c’est comme si la ligne d’arrivée s’éloignait à fur et à mesure que l’on parcourt le chemin, et ce quelle que soit la vitesse à laquelle on aille, un peu à l’instar de Sisyphe poussant éternellement son rocher sans parvenir à atteindre le sommet de la colline. Ajoutez à cela la nature éternellement insatisfaite de l’entrepreneur (ou sa capacité à toujours s’inventer de nouveaux défis, c’est selon) et vous voilà parti pour un bon moment de labeur !

Mais derrière cette réponse aussi courte que facile à utiliser, se cache la parfois dure réalité de la création d’entreprise… Car être entrepreneur, c’est un peu revêtir un habit de lumière », devoir faire preuve d’un optimisme à toute épreuve. C’est bien muni de son plus beau sourire que l’on va donc faire état des avancées de son projet et dire que c’est génial de monter sa boite, que c’est gratifiant, qu’on apprend beaucoup, qu’on a une liberté à toute épreuve…

Finalement, il n’y a peut-être qu’entre entrepreneurs qu’on peut (un peu) baisser le masque et parler de ses préoccupations, de ses problèmes, des difficultés qu’on rencontre. Qui d’autre pourrait mieux comprendre ce que l’on ressent et qu’on n’a pas toujours les mots pour l’exprimer ?

Et vous, ça avance ?

3

  1. Post très juste, beaucoup d’empathie… Tu ne serais pas entrepreneur ? 😉

    « Créer une entreprise est un travail de longue haleine et il n’est pas toujours facile d’avoir des résultats probants, communicables facilement »

    Tout à fait d’accord, l’entourage ne réalise pas toujours la difficulté de la création d’entreprise. Les « petites victoires » (pourtant essentielles) ne parlent pas vraiment à un public non averti. En attendant de pouvoir annoncer des chiffres grandiloquents (X CA, signature d’un grand compte…) il semble plus simple d’annoncer des généralités et d’afficher son optimisme, afin de rassurer et de garder la face. Un discours « facile » qui se situe à mi-chemin entre les détails (parfois pourtant décisifs) du business qui n’intéressent pas grand monde (Ex : J’ai rencontré une personne super importante pour la suite de mon développement) et des chiffres concrets et probants que l’on ne peut pas encore affichés (Je fais 500K de chiffre d’affaires…).

    Je ne suis peut-être pas très clair…
    Après tout c’est toi qui fait le post.. 😉

    Sinon de mon côté, OUI ça avance…

  2. Oui, c’est vrai qu’on essaye de prendre le ton le plus optimiste possible en répondant à cette question ! Comme si on devait cacher quelque chose (ça avance, mais on n’est pas encore rendu : ouuuh, la honte ?).

    C’est difficile d’accepter de partager ses doutes. Peut-être parce que c’est difficile de partager les doutes des autres ??

    Encore plus dur : quand on ne vous la pose pas cette question !! pensez-y…

    Laurent

    PS : oui, ça avance !

  3. Récemment licencié de mon poste de cadre dirigeant dans l’industrie automobile, j’ai opté pour la création d’entreprise. La création est assez récente et je galère pas mal pour obtenir mes premières commandes. Alors effectivement quand arrive la sempiternelle question du « alors ça avance? », j’éprouve parfois quelques difficultés à garder mon sourire et fournir une réponse des plus optimiste. En fait, depuis peu j’ai décidé d’éluder cette question en rédigeant un blog (http://france-en-sucre.blogspot.com) dans lequel je relate l’avancement des mon entreprise. Comme ça quand on me demande « alors ça avance? » je répond « va donc voir mon blog ! ».

Les commentaires sont fermés.

© 2019 Création d'entreprise & startups !

Gulihem BertholetUp ↑