Faire un bon pitch : 6 leçons à retenir de la compétition de startups à #LeWeb

LeWeb est fini depuis déjà 15 bons jours, le temps de digérer tous les contacts et toutes les infos récupérées là-bas !

Photo : François Tancré - EventPixr.net

Comme j’ai assisté à tous les pitchs de la compétition (vous pouvez relire d’ailleurs mes « notes » prises à la volée ici : partie 1partie 2partie 3partie 4) et que je commence à travailler le mien, je vais en profiter pour tirer un petit bilan des meilleures pratiques. Voilà donc, en plus de mes articles « classiques » sur l’elevator pitch, quelques unes des leçons que j’ai pu en tirer. A vous de passer votre pitch au crible :)
.
  • Ayez des chiffres !
    La force d’un pitch est vraiment meilleure lorsque, dans le fil de la présentation, l’entrepreneur parvient à avancer des chiffres concrets, issus de son expérience ou de ses tests. Et qu’il arrive à être précis sur son modèle, ses prévisions, son marché, les usages, le pricing, …

 

  • La taille compte… visez gros
    Votre business n’est pas obligé de peser 150 millions en année 3. Par contre, il est important de montrer que vous vous positionnez sur des tendances de marché assez lourdes, et que demain vous jouerez dans une *grande* cour de récré.  Personne n’a envie d’aider un petit projet sur un petit marché. en tout cas pas le type d’investisseurs ou de mentors que vous recherchez…

 

  • Better be good in English!
    Ça peut paraître couillon, mais dans le cadre d’une compétition internationale, en anglais, c’est quand même mieux si on vous comprend (déjà), sans avoir à se creuser la tête pour vous suivre. Entraînez-vous, prenez des cours, ou laissez parler quelqu’un d’autre…

 

  • Focus !
    Quelques startups qui présentaient sont  tombées dans l’un des grands pièges : trop vouloir en dire. plutôt que de suivre la tactique de sioux qui consiste à dire 3 choses seulement, et à les répéter 3 fois chacune, certains font la course aux features, aux idées, aux possibilités de développement futur, se perdent dans les détails… Du coup, c’est comme un dîner de réveillon avec trop de plats différents : on a un peu la nausée, et on ne sait plus ce que l’on a mangé !

 

  • Démo ! Démo ! Démo !
    Un pitch sans démo (très vite dans le déroulé) vaut à la louche 10 fois moins qu’un pitch avec. Débrouillez-vous donc pour pouvoir raconter l’histoire de votre produit/service en *MONTRANT* quelque chose, même des mockups s’il le faut (même si ce serait mieux d’avoir une belle petite présentation avec les vrais écrans).

 

  • Répondez brièvement aux questions/réponses
    Autre piège classique. Sachant que les Q&A sont à mes yeux le moment où se fait la différence (si vous ne vous êtes pas éliminé tout seul lors de la présentation), c’est un point à travailler particulièrement. Répondre brièvement a deux impacts positifs sur l’issue de votre pitch : 1. vous montrez que vous avez compris la question et l’attaquez de front, sans vous cacher (quitte d’ailleurs à dire que vous n’avez pas la réponse), et 2. vous enlevez de l’incertitude à chaque question « absorbée », rendant ainsi le jury ou les personnes en face de vous plus sûres dans leur jugement.

 

A vous de jouer !!

4

  1. Les petits trucs qui font le bon pitch à business angels !

  2. Salut Guilhem,

    Je dirai qu’il faut travailler le pitch pour les partenaires également.

    Je veux dire pas seulement les partenaires financiers.

    Il est indispensables de bien connaître son discours et toutes les ficelles de sa boîte pour arriver à convaincre quelqu’un de travailler avec vous.

    Et travailler avec des partenaires est indispensables. Car avancer tout seul n’est vraiment pas évident.

    Mais bon, là, je lance un autre sujet.

    Cordialement,

  3. Bonjour Guilhem,
    Je rajouterai un 7° conseil pour les pitchs :
    – travaillez votre respiration, amis startuppers. C’est la clé d’une diction fluide.
    Sinon vous trouverez mes recommandations en matière de pitch sur http://www.business-angel-france.com/reussissez-votre-elevator-pitch
    Angéliquement.
    Patrick

  4. Il y a vraiment eu des pitch sans démo à LeWeb ?? Cela me parait impossible tout de même.. arriver jusqu’à l’estrade et ne pas avoir préparé de démo ??

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© 2015 Création d'entreprise & startups !

Gulihem BertholetUp ↑