Le classement des banques pour entrepreneurs…

Choisir une banque pour sa création d'entreprise

Suite aujourd’hui de la série sur les banques, dont le premier opus nous a livré les critères pour bien choisir sa banque, au moment de la création d’une entreprise.

Petit rappel de méthodologie…

Toute tentative de classement nécessite de définir une méthodologie, afin de rendre le plus scientifique possible le déroulé de l’enquête et in fine l’obtention des résultats. Malgré tout, le classement reste sujet à commentaires et analyse, surtout qu’on l’a dit précédemment, la perception d’une banque est fortement liée à l’expérience que l’on a pu avoir avec elle, avec l’agence locale, voir avec juste son conseiller attitré.

L’étude suivante n’est donc ni exhaustive, ni ne saurait complètement assurer un entrepreneur contre une mauvaise expérience éventuelle. Vous restez bien évidemment maîtres de votre relation avec votre banquier 😉

Quoi qu’il en soit, voici comment s’est déroulé l’enquête et ma notation et donc comment lire ce « classement » non officiel des meilleures banques pour entrepreneurs (ou les pires…) :

  • Plus d’une centaine d’entrepreneurs (déclarés) se sont prononcés, entre fin juin et fin août, sur un questionnaire web (d’abord en version longue, puis courte) ;
  • J’ai conservé un peu plus de 60 réponses, écartant celles pas assez complétées donc peu fiables ou celles, au contraire, trop complètes (répondre à TOUTES les banques n’est pas envisageable, j’ai préféré éviter les biais éventuels)
  • La notation de chaque banque s’étale de 1 à 4 points : 1 (Mauvaise expérience) / 2 (Bof) / 3 (Bien) / 4 (Super !)
  • J’ai enlevé du classement les banques ne recueillant pas au moins 6 notations, soit 10% de l’échantillon exprimé (Crédit Foncier et Axa disparaissent donc), n’en faisant pas des destinations suffisamment « entrepreneuriales » pour figurer dans le classement.
  • J’ai effectué la moyenne des classements exprimés, au 31 août à minuit
  • J’ai également calculé l’écart-type, afin de comprendre si la moyenne obtenue l’était de manière consensuelle ou au contraire reflétait des situations très diverses. Plus le chiffre est bas, plus les gens sont d’accord.

And the winner is…

Résultat des courses, on obtient un joli tableau de chiffres :)

Les notes s’étalent de 1,8 à 2,5, c’est donc assez serré, avec une moyenne générale de 2,15.

Le podium s’établit de la manière suivante pour les 3 meilleures banques pour la création d’une entreprise (d’après mon enquête bien entendu – en rappelant les biais évoqués plus haut) :

1- Société Générale – 2,48
2- CIC – 2,43
3- Crédit Agricole & Banque Populaire Caisse d’Epargne (ex-aequo) – 2,27

Et les 3 moins bonnes banques pour entrepreneurs (d’après mon enquête bien entendu) semblent être le LCL (1,87), le Crédit du Nord (1,83) et (surprise !) la Banque Postale (1,80).

Je vous livre ci-dessous le tableau complet des résultats agrégés… et je vous laisse en faire le commentaire… dans les commentaires ! En tout cas plein de choses intéressantes à raconter à votre banquier 😉

Attention : je publierai régulièrement une mise à jour du classement…
si vous n’avez pas encore répondu à l’enquête, vous pouvez le faire ICI ! Merci !

33

  1. Et dans ces personnes interrogées, elle étaient de régions différentes ou de l’Ile de France ?

  2. Hmm, bonne question ! Aucune idée, je n’ai pas demandé cette info je crois ;p

  3. Si je demande, c’est parcequ’on se rend compte qu’il y a une GROSSE différence entre petite agence de quartier à paris, et petite agence de quartier à Châtellerault.

    Je pense qu’en IDF ce petit top est vrai, mais pas en province 😉

  4. Merci, c’est exactement ce qu’il nous fallait !
    Je vais prendre le « risque » d’opter pour HSBC Business Direct, leur agence 100 % à distance (mais avec conseiller dédié), le tout pour 20€ HT/ mois TOUT compris.

    S’il y a des retours d’expériences sur cette offre, je suis preneur, c’est relativement nouveau et complètement différent de HSBC Pro classique.

    • Emmanuel, un an aprés, un bilan de ton choix? bon/mauvais? des commentaires?
      merci!!
      v

    • Je viens de faire ma premiere exercise (CA 27K€) de mon EURL avec HSBC Business Direct. Le service aux agences était toujours bien, mais mon conseiller que je n’ai jamais rencontré s’en fiché completement de moi. Deux fois mon solde est tombé sous zero (jamais plus que -10€, et jamais pendant plus qu’un jour), et tout de suite la carte était bloqué. Mon conseiller était la seule personne avec le droit de la débloquer. La premiere fois cela m’a pris 3 jours de l’avoir au téléphone pour la debloquer (j’etais à l’etranger pour les affaires, incapable de payer mon hotel). La deuxième fois, trois semaines! Au finale, quand je l’ai eu au téléphone, il me dis que: ‘il faut avoir au moins 2000€ sur le compte pour que la carte soit débloqué, sinon, vous pourriez toujours aller en agence pour prendre des especes’. (?!) Je n’ai jamais entendu un truc pareil. J’ai l’impression, en faite, qu’il voulais que j’arrete le contrat, car, deux jours plus tard je recois une LRAR pour resilier le contrat….impressionant. C’est vrais biensur que 27K€ n’est pas enorme, mais attendez, c’est la premiere exercice. Je n’ai aucune idée pourquoi cela m’est arrivée. Je m’occupe maintenant de decouvrir ce qui c’est passé. Autrement, je n’ai rien contre HSBC, c’est juste que je suis tombé sur un c*n, sans la possibilité de parler avec quelqu’un d’autre…cela vaut le cout je crois d’avoir son conseiller en face de vous. Je vais chèz SG. Bonne continuation!

      • Hello

        Il vient de m’arriver un peu la même chose, étant chez HSBC pro depuis trois ans, j’ai eu des petits découverts mais rien de méchant et surtout en dessous de mon autorisation, mes bilans sont pas top mais rien de grave et là, tout d’un coup, sans prévenir, j’ai aussi ma LRAR me disant qu’ils mettent fin à nos relations…

        c’était pas ton conseiller mon gars, juste HSBC qui n’aiment pas les trop petites entreprises…

        • HSBC Business Direct n’existe plus depuis mars 2014. C’est sûrement pour ça qu’ils ont voulu vous mettre à la porte.

          • HSBC business direct existe encore puisque je leurs paie toujours leurs factures !
            Par contre, après 2,5 ans de contrat avec eux pour mon EURL et un CA annuel 30 puis 40K€ et une trésorerie supérieure à 10k€ en permanence, je n’ai droit qu’à un service lamentable. Mon conseillé ne me connait même pas, je dois me présenter pendant 5mn à chaque fois qu ej’appelle, je suis incapable de retirer de l’argent dans les ATM HSBC en Chine, à Singapour, en Corée à Taiwan et même à Hong Kong, ce qui est un comble pour une banque qui vient de là-bas…
            Je ne vais pas m’étaler, ça prendrait des heures, mais je viens de rendre ma lettre de résiliation après avoir enchainé déceptions et négligeances de leur part pendant trop longtemps. 0/20.

          • Il faut savoir qu’HSBC ne souhaite aucunement (dixit mon conseiller bancaire « particuliers » agence Boulogne-Reine) traiter :
            – ni avec des entreprises en création,
            – ni avec celles en reprise de moins d’un M€ de CA annuel.

            Fuyez HSBC, qui n’est qu’un vautour que seules les grosses proies intéressent…

  5. Bonsoir,

    J’aurai aimé connaître le nombre d’entrepreneurs qui ont répondu au sondage.

  6. @Baudelet : comme indiqué dans le texte, 61 votes pris en compte !

  7. Je suis un peu étonné par l’approche méthodologique de ce classement qui dénote d’une déconnexion totale avec l’expérience des entrepreneurs sur le terrain : en effet, pour avoir testé un grand nombre de banquiers, j’en suis arrivé à la conclusion que ce n’est pas l’enseigne qui compte, mais la qualité de l’interlocuteur lui-même. On peut ainsi avoir un excellent banquier SG dans une agence du 3ème arrondissement, et un rapport affligeant avec son collègue de l’agence voisine du 2ème arrondissement. Classer les enseignes me semble assez creux, il faudrait établir un classement des agences et mettre en avant les quelques vrais banquiers qui subsistent encore aujourd’hui (sur une centaines de banquiers rencontrés depuis quelques années, je n’en connais que 1 ou 2 qui se sont avérés capables de réellement accompagner un entrepreneur dans ses problématiques quotidiennes, et je peux vous assurer que ça n’a rien à voir avec l’enseigne qui brille au-dessus de la porte d’entrée).

    • @Marquant : Merci du commentaire, toute méthodo et tentative de classement est bien évidemment sujette à discussion, et d’ailleurs je rappelle plusieurs fois dans ce post en préambule et surtout dans le post précédent (en lien au tout début de l’article) que ce qui compte le plus c’est la relation avec le conseiller plus que l’enseigne. Et il faudrait ainsi même un classement des conseillers plutôt que des agences, puisque la durée d’occupation d’un poste précis par un conseiller est très courte.
      A mon échelle, un tel classement est impossible, peut-être qu’avec autant d’expérience que celle qui est la vôtre, vous pourriez entreprendre quelque chose en ce sens ?

  8. Pour notre SAS, que l’on vient tt juste de créer, après un audit des différentes offres, on a opté pour le CIC.

    Ils nous proposent en plus 50% de frais en moins mensuel durant 12 mois pour la création!
    Et d’après ce test, on a bien vu, et cela nous conforte dans notre choix!

    A suivre…

  9. Personnellement j’ai choisi la Banque Postale pour le compte de ma société. Pour le moment nous n’avons rien à leur reprocher et leurs coûts me semble raisonnables.

  10. Petite histoire perso :

    Malheureusement, j’ai planté mon premier projet. Il s’est terminé en liquidation.

    J’avais contracté deux prêts bancaires, l’un auprès de la CIC à Chassieu, l’autre auprès du Crédit Mutuel République à Lyon.
    Il restait 4.000€ à rembourser pour chacun de ces 2 prêts.

    Surprise 1 :
    J’avais signé une co-garantie Oséo à 70%. Mais j’ai appris que cette garantie n’était activée que si j’étais en incapacité personnelle de rembourser.
    Donc j’étais responsable à hauteur de 8k€ et non de 2,4K€ comme je l’imaginais.

    J’ai donc proposé à mes banques de solder cash 50% de la dette. Je précise que je ne me payais que 750€ nets par mois et que je me retrouvais sans emploi et sans chômage (ni même RMI).

    Réaction de la CIC : accord immédiat

    Réaction du Crédit Mutuel : refus.
    J’ai donc essayé de négocier, j’ai monté un dossier, et j’ai refait une proposition…
    sur laquelle je n’ai jamais eu de retour.

    C’était en septembre 2009.

    Au 15 août 2010, j’ai reçu une assignation au Tribunal de Commerce.
    Le Crédit Mutuel m’a fait des relances à l’adresse de la société liquidée… relances qui leur ont été retournées car je ne recevais plus de courrier sur mon ancien lieu de travail.
    Donc comme ils n’arrivaient pas à me joindre, ils m’ont assigné au Tribunal.

    Pourtant, nous avions échangé par mail, et dans ma signature, il y avait mon mail (of course), mon numéro de téléphone, et mon adresse perso…

    Donc je reprends contact avec mon conseiller bancaire. Il refuse de me répondre et me demande de prendre contact avec son avocat.

    J’appelle l’avocat… je refais une proposition. Mais celui-ci refuse toute négociation (même ma proposition de payer la totalité de la caution) et me donne RDV au Tribunal de Commerce.

    Je souhaitais juste partager cette expérience et illustrer la qualité de la relation clients du Crédit Mutuel République à Lyon.

    Conclusions de l’histoire :
    1) Méfiez vous des garanties Oséo qui n’en sont pas
    2) Votre banquier n’est vraiment pas là pour entendre votre situation… il peut aussi agir de façon incohérente (pq monter un dossier au Tribunal pour 4k€, ça me semble peu pertinent).

  11. @marquant; du coup, quelle est ta recommandation pour un bon banquier à Paris?

  12. Le classement des banques pour entrepreneurs… | Création d'entreprise ! | Guilhem Bertholet Spot on with this write-up, I really think this web site wants far more consideration. I’ll most likely be once more to learn rather more, thanks for that info. Regards, Indonesia Furniture

  13. Bonjour,

    Je confirme, pour moi c’est SG CIC et BRED EX EQUO…

  14. Bonjour,

    Il serait sans doute pertinent de remettre le tableau a jour non?
    En revanche, ce serait bien d avoir plus de critères.
    Prix, les offres incluses, relation avec le conseille, Facilité d ouverture un compte à l étranger etc…
    De segmenter par agence avec le nom du conseiller.

  15. quand vous avez de l’argent il n’y aucun problème mais pour sa vous n’avez pas besoin de banque
    mais quand il vous en faut il ne sont plus la

  16. pour ma part le crédit mutuel et beaucoup plus bas que sa dans le classement après la banque postal
    il sont mauvais comme tout,il en pas les outilles pour des pros moi j’ai une société ou je faisait que de la prestation de main d’oeuvre donc aucun achat le jour ou j’ai du acheté du matériel ou autre il mon lâcher
    ou je suis allée a la société général ou des pros mon pris en main changement radical.

  17. bonjour ce cassement me semble plutot representatif
    en effet j ai eu a faire avec 2 de ces banque
    lcl : une veritable catastrophe il prennent les pros pour des vaches a lait
    cotisation mensuel 50euros avec carte bleu sans chequier puis tout les 3 mois 90 euros pour FRAIS DIVERSES . Franchement ils sont super nul

    ensuite caissse d epargne raisonnable quand on a connu LCL
    cotisation mensuel 16 euros avec carte bleue et chequier et 00 euro de frais diverses

  18. A eviter absolument la Banque Postale avec leur systeme , vous allez droit à le faillite, Avec eux depuis 4 ans je suis dans une spirale infernale et au bord d’une depression nerveuse.Aucun droit aucun découvert, des chéques qui mettent des plombes à arriver sur mon compte, en bref l’horreur.
    Si vous n’etes pas au CAC 40 pas la peine d’aller chez euxC’est une banque pour les fonctionnaires et les salariés.

  19. Bonjour à tous , étant entrepreneur depuis plusieurs années et après avoir essayé pas mal de banques ( C.A , Caisse d’épargne , SMC ( Groupe crédit du Nord ) ) , ce que je peux vous dire c’est que pour nous la pire enseigne est le groupe crédit du Nord ( Société Marseillaise de crédit dans le sud ).

    Nous sommes en SARL , après une première année le 1er Bilan Tombe : 100 000 € de C.A , et surtout bilan positif , juste après cela nous remportons un marché public de fournitures pour une commune , un marché à 40 000 € , étant en décalage de trésorerie , nous avons demandé à notre banque ( SMC ) , si elle pouvait nous avancer une partie des fonds ( 20 000 € , avec le marché signé par la commune ) , pour avancer la marchandise , après étude de notre dossier refus catégorique , avec surtout aucune explication , même notre chef d’agence ne savait pas quoi nous dire ! Juste votre dossier a été refusé , bluffant non ?

    Donc grâce à cette enseigne nous avons perdu un gros client et surtout un client qui voulait voir pour d’autres affaires avec nous (>200 000 €) , en plus de cela vient s’ajouter les différents frais parfois je dirais même injustifiés de la banque , et pas de découvert autorisé ou alors que temporaire , même après un premier bilan positif …

    Un banque à éviter absolument pour les professionnels selon nous. Une enseigne qui même avec de bonnes relations avec notre conseiller ( Le chef d’agence ) , n’est pas à l’écoute des besoins des entrepreneurs et ne cherche en aucun cas à les aider.

  20. bonjour à tous , je suis en sarl et pour avoir essayé quelques banques ( banque populaire C.A C.N ) la pire des pires sans discuter est le crédit mutuel car après 2 ans d’activité et bilan positif en progression de 15% en fin d’année 2013 nous signons un marché avec une mairie pour un montant de 153 000.00 € suite à ça nous avons demandé un prêt relai pour un mois de 30 000.00 € refus immediat et catégorique résultat nous nous trouvons dans une situation critique compte bloqué, compte perso bloqué, le salaire de mes ouvriers refusé, matériaux impayés isl ont mis donc 5 familles dans une situation de découvert dans leurs banques respectives, pour un mois de trésorerie qui aurait pu passer sans problème surtout que nous n’ avons demandé que 10% de notre chiffre d’affaire annuel cette banque n’est pas une banque mais ce sont juste des voleurs dans un bureau en bon entendeur je vous souhaite de faire le bon choix car nous avons perdu en agios et frais de chèques refusés un petit 2000.00€ merci le credit mutuel de sainte foy la grande en gironde

  21. Bonjour,

    Merci pour ce classement. Si on arrive sur ce site c’est bien qu’on se pose des questions.
    Pour ma part j’ai choisi le LCL au lancement de ma société il y a un peu plus de deux ans. Pourquoi?
    1- ils m’avaient déjà accompagné pour payer mes études (30 000€, les seuls à m’avoir fait confiance mais ça c’était avant quand l’économie allait bien).
    2- ils m’offraient directement une autorisation de découvert de 3000€ (pouvant s’avérer utile au début).

    Au final :
    – Le découvert de 3000€ n’a jamais été mise en place, je m’en suis rendu compte au bout d’un an et il a fallu pleurer pour qu’ils me le mettent en place pendant 6 mois. ils m’ont dit que c’était ma faute car je ne l’avais pas signalé à l’ouverture du compte.
    Il est important de préciser que je ne m’en suis jamais servi, compte au vert pendant plus de deux ans! c’était plus une sécurité pour ne pas rester bloqué pour payer mes transports afin d’aller voir mes clients.
    – Ma société connait aujourd’hui une très forte croissance et je dois embaucher. Je demande donc de nouveau un découvert d’au moins de 3000€ => refusé, alors que j’aurais besoin d’au moins deux mois de BFR en facilités (15 000€).
    Je leur fourni mon 1er bilan (environ 45K€ pas exceptionnel mais positif) , toutes les nouvelles commandes en cours (3 X supérieur à mon CA de la 1ere année) et mon CA du 1er semestre déjà 10K€ supérieur à la 1ere année.
    Ils viennent de m’annoncer une autorisation de découvert royale de 1000€!!! et avec vraiment peu d’enthousiasme comme si j’étais un voleur.
    J’en suis donc à une phase ou je teste la confiance de ma banque et sa capacité à m’accompagner comme un bon partenaire et elle se plante royalement!
    Je suis en position de force car les commandes vont très bien, la tréso est en train de bien repartir même s’il faut être toujours extrêmement prudent. Je vais donc aller voir d’autres banques capables de se positionner comme un partenaire de développement et non comme un simple compte courant.
    Je précise que ma société est une société de services, aucun investissement lourd, pas de prêt…. Les risques sont donc très limités.

    Dommage car la Directrice est très sympa et à l’écoute (mais semble n’avoir aucun pouvoir) et tous le personnel de l’agence est super sympa et dynamique.
    Bilan, le LCL est une bonne banque de particuliers!

    Quelle banque me conseillez-vous?

  22. Bonjour

    le tout concerne votre conseillé, je suis (enfin j’était car je cloture mon compte) a la bred, etant une sarl avec un chiffre de 250k€ travaillant la plus part du temps avec les administrations,(ils paient mais avec du retard) mon ancien conseillé, connaissant mes clients, autorisait de gros decouvert sans frais et sans incident sur mes moyens de paiement, sachant que le compte est régulièrement approvisionné.
    changement de conseillé, et la badaboum, bien que lui envoyant les bons de commandes, ce dernier bloque ma carte et rejette mes cheques au moindre decouvert sans meme me prévenir, resultat : des problèmes avec mes fournisseurs et mes salariés.
    au final je cloture mon compte, liquide mon protefeuille de titre (150k€) et je vais voir ailleurs, apparement il s’en fout.
    par contre, cette fois, je veux un ecrit en ce qui concerne les découverts et obligation de me prévenir.
    je tente CIC, pas loin de chez moi.

  23. un conseil le crédit mutuel de Bretagne de redon(35) n’est pas compatible pour les professionnel en restauration car ils cherchent a les faire couler directement quand ils sont en négatif et ne donne aucun conseil pour remonter.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

© 2017 Création d'entreprise & startups !

Gulihem BertholetUp ↑