Follow-up = $$

Un mail d’un jeune entrepreneur  croisé il y a peu m’a fait très plaisir ces derniers jours : il me reprenait en détail notre conversation, répondait à une question qui l’avait laissée un peu sec sur notre échange, et me donnait quelques news, liens, et infos sur son business. Le tout avec un petit coup de brosse à reluire, et une demande d’aide sur un point ou deux.

Différenciez-vous avec un bon suivi de vos contacts !

Ce mail tombe pour moi typiquement dans la catégorie de « bon follow-up », que tout entrepreneur devrait pratiquer… Voilà donc 5 conseils pour pratiquer un bon suivi… parce que c’est vraiment facile de marquer des points et booster son projet !

  • Envoyez systématiquement un mail après un RDV
    Ça  doit devenir une pratique routinière, organisez-vous comme vous voulez, par exemple en le faisant en tout premier lieu chaque matin en vous levant. Regardez votre agenda et videz vos poches de leurs cartes de visites glânées, et envoyez un mini mail pour faire coucou et vous rappeler au bon souvenir des gens que vous avez vus.
  • Pratiquez la règle des 3R !
    Dans tout mail de follow-up, il doit y avoir ces trois éléments :
    Remercier, pour montrer que le temps qui vous a été accordé a été apprécié à sa juste valeur.
    Résumer, pour garder une trace des échanges et noter quelles actions vous allez mettre en place.
    Redemander, pour profiter de votre mail pour tirer encore un peu profit de la personne.
  • Prévoyez régulièrement une petite newsletter pour tous ceux qui vous ont aidé
    Non seulement vous montrerez que vous avez de la suite dans les idées, que votre projet avance, et que vous êtes très pro, mais en plus ce sera l’occasion de demander de nouvelles choses à des personnes vues depuis longtemps !
  • Soyez professionnel !
    Ça peut sembler trivial, mais envoyez un mail propre, sans faute d’orthographe, en étant poli, et en délivrant les documents promis, prévus, ou simplement intéressants. N’oubliez pas que c’est votre image et celle de votre projet que vous mettez en avant !
  • Jouez les entremetteurs
    Il y a fort à parier qu’au fil du temps votre carnet d’adresses va gagner en épaisseur… et normalement vous devriez avoir en main des contacts qui peuvent s’apporter mutuellement des choses, sans que vous n’y gagniez forcément plus que la satisfaction d’avoir rendu service… Ce qui est toujours un élément important lorsque l’on veut s’inscrire dans la durée ! Vous verrez que ça paie !

Et vous, comment effectuez-vous le suivi de toutes vos rencontres ? Vous avez des astuces de « follow-up » ? Des anecdotes ?

5

  1. Excellent! Le résumé est aussi très utile au cas ou vous avez conclu un accord (même oral), car il permet de vérifier que tout le monde est sur la même longueur d’onde après coup.

    Pour la newsletter réseau, ça peut devenir compliqué si on a beaucoup de contacts, je me demande si il y a des outils pour aider au followup? (par exemple qui rappellent d’envoyer un mail tous les 2 mois à Mr X)

  2. Je confirme, très bonnes pratiques à appliquer autant que possible.

    Concernant le commentaire du dessus, beaucoup de techniques sont possibles, mais pour commencer très simplement, une simple tâche dans ton calendrier suite à un rdv fera l’affaire. exemple : suite à un rdv notez dans votre calendrier une semaine plus tard, téléphoner pour prendre des new/ou envoyer un mail, avec une alarme.

  3. Pratique à entamer dès que possible (dès les études en fait, on ne se doute pas assez de ce que nos professeurs peuvent nous apporter en termes de contacts !).

    Les 3R sont un bons moyen de mettre en place cette pratique de manière automatique, merci !

    D’ailleurs, même si l’on n’a rien à redemander directement, sur le coup, un petit « si j’ai une question complexe, puis-je -exceptionnellement, bien entendu- vous recontacter par mail ? » peut s’avérer utile. (Merci Timothy Ferriss)

  4. « Prévoyez régulièrement une petite newsletter pour tous ceux qui vous ont aidé »

    Faut-il prévoir plusieurs newsletters selon le type de contact (VC, angel, autres entrepreneurs, partenaires potentiels, etc…) ou une seule newsletter globale (en plus de celle pour les clients) ??

    Merci pour les précisions ^^

    • A priori, je dirai qu’il est possible de faire une newsletter « commune », avec uniquement des bonnes nouvelles, des news sympa, les dernières avancées… pas la peine non plus de se rajouter trop de travail :)

Les commentaires sont fermés.

© 2019 Création d'entreprise & startups !

Gulihem BertholetUp ↑