Faut-il encore de l’argent pour lancer une entreprise ?

Il y a encore 10 ou 11 ans, il était impossible de penser lancer sa boite sans un minimum d’argent, et en gros les seules boites que les jeunes pouvaient espérer créer étaient, avec l’aide de leurs parents et de la banque, des commerce (et encore). Même pour les artisans, il était d’usage d’aller chez un patron, de faire ses armes, et de racheter la boite ou de partir monter la sienne parce que la demande locale le permettait.

Depuis Internet, il est devenu très, très simple de se lancer dans une activité, sans argent, et de parvenir à faire quelque chose de concret. Ouvrir une boutique Prestashop, mettre des AdSense sur un blog, faire des applis sur FaceBook ou même iPhone, faire un peu de trading de noms de domaine, acheter et revendre sur eBay sans même avoir vu les objets, faire du secrétariat à distance, donner des cours par internet, mettre en page des documents ou faire des logos… tout cela a été rendu possible par Internet. Et je ne parle pas de ceux qui auront monté des serveurs en légo dans leur chambre étudiante ou lancé facebook, avec au départ, quelques bouts de ficelle.

Créer sans argent ? Possible avec internet ?

Alors, c’est vrai, il faut de l’argent pour développer la société. Mais pour la lancer, que nenni ! Il est très simple en tirant profit de quelques briques de code existantes, en copiant honteusement le graphisme de certains sites (ou avec des « themes » gratuits), et avec un bouquin de PHP et un peu de patience (j’ai appris, très mal mais suffisamment, le php et le coldfusion de la sorte :)), de mettre en place un produit. Les réseaux sociaux et les offres gratuites de découverte d’Adwords vous permettent ensuite de remplir vos carnets de bal côté usagers…

Voilà, si je voulais vraiment lancer une activité, ce que je ferais, étape par étape :

  • j’identifierais un besoin qui peut être résolu par un site Internet
  • je commencerais à bloguer dessus, je créerais ensuite une newsletter, je traînerais dans tous les événements associés (en distribuant des cartes et en interviewant tous les acteurs), je spammerais tous mes contacts, et je rameuterais large dans les réseaux sociaux
  • je trouverais un modèle qui marche ailleurs, dans un autre pays ou dans un autre secteur, qui réponde plus ou moins au même besoin
  • je trouverais un script qui correspond à ce service (voir par exemple sur http://www.scriptcopy.com/ – c’est juste surréaliste)
  • j’y passerais quelques heures sur du graphisme (en benchmarkant wilogo, dafont, colourlovers et smashingmagazine)
  • et j’achèterais quelques adwords pour comprendre comment acquérir un peu plus de trafic

Voilà, vous avez en quelques semaines un test grandeur nature, avec ou non un début de réussite. Pour vous développer, vous n’avez pas d’autre choix que de chercher (ou d’avoir) de l’argent. Mais au moins, vous vous êtes lancés !

Qu’en pensez-vous ? On peut créer sans argent aujourd’hui ?

19

  1. Merci Guilhem pour le lien scriptcopy, je ne connaissais pas, et c’est vraiment très très intéressant.

  2. Personnellement je ne suis pas tout à fait d’accord, ou alors il faut avoir énormément de temps devant soi à consacrer au développement, à la communication…

  3. Je suis tout à fait d’accord avec toi en ce qui concerne le bruit à faire autour d’un projet et le fait que monter un site ou une appli ne requiert pas d’argent a part les besoin de base, je susi d’ailleur dans cette situation actuellement.

    Après,
    Concernant l’aspect graphique: Des populations vont être plus ou moins sensibles à un design soigné d’un site. Certaines n’y portent aucune attention (utilisateurs du bon coin), d’autres jugent entièrement un site la dessus (les gens très « connectés »).
    Et dans ce dernier cas, je suis désolé de dire qu’on ne s’improvise pas designer, ça demande du temps et des compétences. (que je n’ai pas non plus)
    On parle ici de design visuel, l’ergonomie doit elle être là.

    Concernant le code, je suis d’accord qu’on peut être autodidacte en informatique. Mais il faut savoir bien si prendre. Je ne pense pas qu’une introduction à PHP et copier coller des « scripts » soient la bonne méthode.

    Concernant Adwords, désolé, mais gagner sa vie et développer un business avec adwords, c’est extrèmement difficile

    Concernant le buzz: facile pour quelqu’un comme toi qui est déjà bien suivi, très difficile pour quelqu’un qui a peu de popularité.

    Je pense que cet article manque de recul et d’exemple qui nous démontreraient la fiabilité de cette formule.
    Il est je pense très difficile de « bidouiller » quelque chose de viable.

  4. Ajoutons à cela qu’il est également devenu moins couteux de se lancer parce que les procédures de création d’entreprise ont été simplifiés. Capital de départ sans minimum, création du salut des auto-entrepreneurs…

  5. Effectivement, pour certaines activités (services, business online), c’est le cas… on verra ce qu’il en reste dans quelques mois/années.

    Mais beaucoup d’autres domaines, l’investissement de départ reste souvent le nerf de la guerre, il n’est pas toujours possible de démarrer tout petit, avec des bouts de ficelle.

  6. Smugmug est un exemple de boite qui a très bien fonctionné sans jamais recevoir de financement extérieur. Il me semble que les derniers succès du Startup Weekend se sont montés sans argent aussi (?).

    De mon côté, on a pu monter eAuteur.com avec peu d’argent au départ. Mais il y a quand même besoin d’un minimum pour certaines formalités dès l’instant qu’on vend quelque chose : immatriculation de la société, rédaction des documents légaux (cgu/cgv), frais de banque, de comptable. Plus l’hébergement / les frais de serveur.

    En tous cas, la facilité de créer une startup aujourd’hui me fait penser à la « long tail »…

  7. Super intéressant, merci!

  8. La vision est un peu simpliste, mais ce qui est sûr c’est qu’il n’y a pas d’excuse pour un créateur. Il peut tester son business avant de faire de grands discours et de mirifiques business plans. Je trouve que le fait de s’être déjà frotté au marché et d’avoir déjà facturé ses 1ers euros devaient être un pré-requis pour intégrer un incubateur par exemple.

  9. Je suis assez d’accord sur la vision du nouveau monde de l’e-business.

    ça ressemble quand même à du Tim Ferris dans le texte français !

    Je serais un peu plus modéré quant au buzz suggestion. Je suis d’accord pour débuter son blog dès le départ.

    Ensuite, il s’agit plus des techniques de community management. L’apprentissage sur le tas est bien sûr possible.

    Il me paraît aussi important de bien travailler (cibler) sa stratégie de com’ avant de faire feu de tout bois !

  10. Bonjour, est-ce bien légal pour une société de cloner un script comme ça? Cela me paraît un peu facile…

  11. Il y a tellement de concurrence sur le net que j’ai du mal à croire à cette stratégie…

    On a encore trop tendance à croire qu’il est facile de créer un site web, et de monter son business sur le web. Hélas la réalité est toute autre.

    Cela peut toujours servir à une première expérience, mais pour faire quelque chose de sérieux, j’en doute fort.

  12. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec l’approche que tu donnes. Selon moi ça manque un peu de démarche marketing. Il faut vraiment penser sa stratégie marketing et son ciblage pour que ça marche, spammer tous ses contacts ne fonctionne pas. Il y a des offres à profusion sur Internet et il faut envoyer le bon message, à la bonne personne et au bon moment.

  13. Bonjour :)

    Pour ma part, même si dans les faits ce n’est pas forcement (toujours) le cas, je crois à ça. Au fait de pouvoir faire beaucoup avec peu (d’argent).

    Cependant il faut, à mon sens, au moins 2 choses: des compétences (quelqu’elles soient : design, code, CM, adwords, bref peu importe) et surtout de la motivation.

    Si je prends mon exemple avec twoolr, la première version fût mise en ligne au bout de 15 jours. 6 mois plus tard j’atteignais 10 000 utilisateurs (je n’avais que 300 followers, pas de blog – enfin un, mais mort- et 0 euros). Le 7ème mois, après avoir mis en place le premium je faisais mon premier CA. Sur 8 mois d’existences cela ma couter environ 900 euros de serveurs.

    Bref, oui je crois que c’est possible avec peu d’argent, un peu de temps, une idée suffisament motivante et des cou*lles de se lancer :)

  14. Je n’en suis pas encore à créer mon entreprise, mais ce mois, je vais gagner 1500 € rien qu’avec mes blogues, avec un investissement assez ridicule. Cela dit, je passe 5 heures par jour à bloguer et ce depuis 2 ans 1/2

  15. Lol, tu te débrouilles pas mal Thierry, j’espère pouvoir marcher sur tes traces…
    Je suis sûr que mon article sur la gestion du temps va t’intéresser, tu devrais le lire…
    Bon il est succinct, mais si tu as des remarques à faire à ce sujet, n’hésites pas!

  16. Bonjour Guilhem,
    J’ai découvert ton site depuis peu mais depuis…c’est comme une drogue.

    Je tente depuis 2 ans de lancer ma start-up effectivement avec peu de moyen financier mais je t’assure que ce n’est vraiment pas évident. J’ai la chance d’avoir un génial informaticien comme co-fondateur. Sinon, ce serait vraiment très compliqué.

    En tout cas, merci pour l’ensemble de ton blog.

  17. Est-ce-que quelqu’un sait s’il existe un équivalent de ScriptCopy pour d’autres langages comme Ruby ou Java par exemple ? Cf question sur Quora : http://qr.ae/KXg2

  18. … C’est un peu naïf vision. Web entrepreneur, la réalité est bien moins simple. Sans un apport minimum pour protéger votre nom, nom de domaines et souscrire à un hébergement annuel vous ne passerez même pas le stade de l’idée. Ensuite si vous voulez commencer à faire de la vente en ligne par Ebay c’est que votre projet n’a rien d’un projet Web. Autrement la vente en ligne c’est au minimum 800€ la première année dont 50% à l’inscription auprès d’une banque !

    Ensuite si vous voulez être sérieux, avocat, juriste pour valider vos démarches, CGV/CGU, Contrats, c’est 2000€ HT minimum en forfait création.

    Puis dire qu’il est simple de construire son site , son logo, et son modèle économique seul avec rien c’est criminel !! Il faut associer des compétences, un bon développeur, et un bon marketeur, ca c’est un modèle gagnant de compétences à ne surtout pas mélanger.

    Ensuite prendre l’exemple de Facebook, ok, mais si vous regardez attentivement le film il ne l’a pas fait sans argent ! Et l’argent est arrivé très tôt dans les projet, dès le début !

    La réalité c’est tout de même de partir avec un minimum des fonds (5 à 6K€) pour lancer le projet et valider s seul dans son coin (je ne prend pas en compte le capital). Tant que le projet n’est que sur le papier et qu’il ne vit pas, personne ne vous aidera.

    • Certes ! C’est vrai qu’il faut un peu d’argent !
      Mon discours était plus de dire que pour TESTER, et commencer à valider un concept ou une idée, c’est quand même très facile aujourd’hui, et qu’en étant un peu dégourdi, on peut trouver sans trop de soucis !

Les commentaires sont fermés.

© 2019 Création d'entreprise & startups !

Gulihem BertholetUp ↑