Ce qui fait qu’une startup est une startup… (par Paul Graham)

Approche très intéressante de Paul Graham (de YCombinator) à propos de ce qui fait qu’une startup est une startup : la croissance de celle-ci.

Je vous recommande la lecture de cet article (en anglais) sobrement intitulé « Growth », qui tire le portrait-robot d’une startups, où tout doit être « focus » sur la croissance, prônant même de la calculer semaine après semaine.

Un exemple chiffré montre bien pourquoi, dans le cas particulier d’une Startup, ce point est crucial :

A company that grows at 1% a week will grow 1.7x a year, whereas a company that grows at 5% a week will grow 12.6x. A company making $1000 a month (a typical number early in YC) and growing at 1% a week will 4 years later be making $7900 a month, which is less than a good programmer makes in salary in Silicon Valley. A startup that grows at 5% a week will in 4 years be making $25 million a month.

Vous trouverez beaucoup d’autres choses dans cet article, donc vraiment, prenez le temps de le lire. Paul Graham est décidément vraiment l’un des auteurs les plus justes sur ce thème !

 

1 Commentaire

  1. L’article est intéressant, la réponse de Mark Suster aussi
    http://www.bothsidesofthetable.com/2012/09/22/is-going-for-rapid-growth-always-good-arent-startups-so-much-more/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+BothSidesOfTheTable+%28Both+Sides+of+the+Table%29&utm_content=Google+International

    J’ai toujours un problème quand on parle de startup. Aux USA le terme est utilisé pour n’importe quelle création d’entreprise (par ex. voir les livres avec le mot startup sur Amazon). Une sandwicherie rentre dans cette définition. En même temps , certains comme Paul Graham réservent le mot startup pour une entreprise à très forte croissance.
    Autre ambiguïté , ce serait des entreprises technologiques mais pour Paul Graham (comme pour Guilhem) ce sont clairement des entreprises « web-based  » et implicitement BtoC (les seules qui permettent ces taux de croissance extraordinaires). En France, je crois comprendre que le terme startup est aussi utilisé pour les entreprises technologiques innovantes, ce qui inclus par ex. les biotechs, les énergies vertes, les lasers . Ces entreprises là présentent rarement des taux de croissance qui les amènent à 25 M $/mois au bout de 4 ans ! Assez souvent , elles vendent même sur des niches dont le marché annuel total est inférieur à 25 M$ ! On trouve ces boites dans les incubateurs d’écoles d’ingénieur, les incubateurs Allègre ou dans les concours OSEO . Par contre en France personne ne parlerait de startup pour une sandwicherie, même pour une chaine de sandwicherie à croissance rapide qui vendrait par Internet.
    Donc qu’est ce qui fait qu’une startup est une startup ?

Les commentaires sont fermés.

© 2019 Création d'entreprise & startups !

Gulihem BertholetUp ↑