Où travailler lorsque l’on monte sa boîte… (1/2)

La problématique des locaux est assez importante pour tout créateur d’entreprise : entre les coûts au m², la durée du bail, les dépôts de garantie, la thune indécente lâchée à un intermédiaire (parfois), l’oeil suspicieux des propriétaires lorsqu’il n’y a pas quelques bilans comptables arrêtés prouvant la santé de l’entreprise, la géométrie (très) variable des équipes, l’envie de trouver son petit chez-soi qui nous ressemble, des équipes qui travaillent parfois à distance, des moyens limités, … Bref, trouver un espace de travail est juste une énorme galère !!

Ô mon bureau-eau-eau-eau !

Mais pourquoi avoir besoin de locaux ?

C’est vrai ça, avec tous les moyens techniques que l’on a, pourquoi s’embêter encore avec des m² d’espace physique ? Allez hop, une webcam, un skype, une bonne connection, …

Evidemment, travailler en étant physiquement au contact de ses associés ou de ses équipes est important, et en plus très structurant dans la vie d’une startup :

  • cela permet de régler plein de petites choses « on the go »
  • c’est important pour l’ambiance dans l’entreprise
  • cela donne une image plus professionnelle à ses partenaires, clients, investisseurs, futurs employés
  • ça aide l’entrepreneur à couper entre vie pro et vie perso

Petit tour d’horizon des solutions existantes

Chez soi. Oui, dans son salon, ou éventuellement une pièce à part (mieux !). Avantage : horaires facilement à rallonge, très pratique, coût minimal. Inconvénient : très vite on devient asocial. Et on énerve les gens qui vivent avec nous…

Dans les bars. C’est le mode Starbucks : une grosse timbale de café le matin, des gros fauteils, un public assez jeune, une clé 3G, et vraiment la possibilité d’être 1 comme 15, bosser dans les bars peut avoir un certain charme (tout comme la variante McDo avec wifi gratuit – en contrepartie d’une odeur persistante de frites). Avantage : on peut changer de  bureau comme de chemise. Inconvénient : c’est quand même assez bruyant et fatiguant, et cher à la longue.

Chez des copains (ou chez ses parents). Voilà qui fait le mix des deux solutions précédentes : on n’est plus chez soi, mais on ne dépense pas beaucoup. Avantage : on sort de chez soi, on garde le contact avec ses amis, et ça ne coûte toujours pas très cher. Inconvénient : solution forcément temporaire et toujours pas pro du tout…

En collocation à plusieurs entreprises. Voilà qui permet de contrer le problème du coût : on prend des locaux à plusieurs, pour partager les frais. A voir également ici : les sous-locations d’entreprises ayant de trop grands locaux. Avantage : plus grand dynamisme, ambiance « incubateur » auto-générée, moindre coût, plus grande assurance pour le loueur. Inconvénient : même à plusieurs, pas toujours facile d’accéder à des locaux, et suivant la croissance des différentes entreprises solution temporaire parfois.

Les espaces de coworking. Ils sont de plus en plus nombreux, et consistent en des locaux partagés, loués à la journée, à la semaine, au mois… avec en général surtout des startups. C’est une sorte de grande colloc’, mais organisée par un tiers. Avantage : super ambiance, baux très souples (en général on travail là en bail précaire), normalement coût raisonnable. Inconvénient : valable seulement un certain temps, et clairement pas assez de places ouvertes.

Les centres d’affaires. Là, on ne joue plus à la startup : on est dans des locaux beaucoup plus pro (et aseptisés ?), entourés de costards-cravates (je grossis le trait, hein), avec des services partagés. Avantage : ça fait pro, c’est en général bien situé (voire trop bien) et pour certaines « chaînes » cela donne accès à des centres dans d’autres villes. Inconvénient : ça coûte (très) cher, et en général c’est très éloigné de l’esprit start-up !

Une location à soi. Le grâal ! On a ses locaux à soi, qu’on utilise comme on veut, son petit nid douiller en gros ! Avantage : quasiment tous :). Inconvénient : difficile d’accès (bilans nécessaires, comptez 9 mois de loyer immobilisés, …), parfois cher en fonction du nombre de personnes, et on a tendance à un peu s’isoler…

Les incubateurs et pépinières. Avantage : plus qu’un simple hébergement : communauté de startups, accompagnement, réseau, « label qualité », … Inconvénient : là encore, pas assez de place, processus de sélection parfois corsés, accessible à certains projets « innovants » uniquement, et solution valable seulement pour un temps limité.

A venir : la liste des bons plans !

Dans la seconde partie de cet article, je vais tâcher de faire une liste un peu complète des bons plans d’hébergement de startups. Donc si vous avez des choses à me proposer, c’est dans les commentaires !! Je compilerai, compléterai et partagerai avec vous très rapidement !!!

Merci de votre coup de pouce !

23

  1. Post interressant, Merci Guilhem!
    J’attend surtout la deuxième partie pour les bons plans!!

    Donc je ne sais si c’est le bon endroit pour en parler, mais je cherche des startups interressées pour une sous-location.

    Et je confirme que les incubateurs/pépinières sont attractifs mais galère pour la selection… Même après plusieurs entretiens pour gravir les étapes de la sélection, et la compilation d’un dossier béton, il reste l’étape finale du comité de selection qui vous recale a 1 chance sur 3… Beaucoup d’efforts pour pas forcément grand chose en résultat…

  2. Hello Guilhem, article très pertinent encore une fois !
    Un site recense tous les espaces de coworking en France : coworkinginitiatives.com
    D’autres sites comme eworky ou neo-nomade recensent tous les espaces de travail possibles en France (bars, coworking, Regus…) avec des critères à cocher pour trouver celui qui vous convient !
    Avec ça j’espère que certains trouveront leur bonheur !

  3. En Bretagne et dans le numérique, y’a nous, Télécom Bretagne, incubateur ouvert à tous sur projet innovant (16 lauréats concours national), 2 espaces dédiés à Brest et à Rennes de 250 m² chacun, 20 bureaux (rappel rennes va être à 1h20 de Paris via TGV en 2013)
    les + : locaux neufs, ambiance start-up et école + recherche, grand réseau national, fonds et prêt d’honneur corporate, collaborations avec élèves et profs, nombreux anciens, possibilité co-accompagnement/hébergement sur Paris, Helsinki, Stockholm, Eindhoven, Berlin…

  4. En espace de co working : NeuillyLab c’est bien sauf qu’il y a une grosse contrainte : il vaut mieux être résident à Neuilly sur Seine…

  5. Bonjour,

    Super article! J’ajoute le lounge d’hôtel, solution flexible un peu plus pro et calme que le bar ou café wifi. Mais c’est aussi plus cher, et l’ambiance est plus corporate que start-up!

    En zone rurale, il existe des télécentres, et en ville les EPN offrent parfois des conditions de travail intéressantes.

    Des solutions à développer, c’est certain, on y travaille :) En attendant, tous ces espaces alternatifs sont sur neo-nomade.com, l’annuaire du lieu de travail nomade. N’hésitez pas à ajouter vos endroits favoris pour en faire profiter la communauté. J’attends avec impatience la seconde partie de l’article! 😉

  6. La location à soi n’est pas si compliquée… Il faut bien faire un bail précaire (pas un 3-6-9) et tous les proprio ne demandent pas bilans, dépôts etc… Nous on a trouvé notre bureau sur leboncoin (on loue une sous-partie d’un grand loft-atelier où bossent aussi nos propriétaires) et ça s’est fait très naturellement !
    Pour les parisiens, je signale qu’il ne faut pas oublier la banlieue proche… Montreuil c’est deux fois moins cher que Paris, et il y a le métro :)

  7. J’ai connu tous les cas y compris le centre d’affaires très cher, ca coute cher mais ca dépanne 3/4 mois où l’on se retrouve sans locaux et où l’on arrive plus à travailler à la maison…
    Il vaut mieux payer et arriver à bosser… c’est tout de même plus rentable que regarder Derrick à la tv…

    J’y étais très très productif car tout y fait pour bosser dans de superbes conditions… Tout est propre… et l’air de rien c’est agréable et discuter avec des boites finance, aérien, consulting à la machine à café ca change des blagues de geek et ca fait, parfois, du bien 😉

  8. Excellent article ! Nous sommes passés par plusieurs de ces stades avant de se prendre des locaux à nous avec 2 autres boites…. et maintenant, on sous-loue des postes de travail !
    On a entre 4 et 6 places, rue Mandar (Sentier / Etienne Marcel / Chatelet) dispo de suite et sans limite… au milieu d’autres startups :) Prix : 250 euros par poste.
    Photo –> http://www.facebook.com/photo.php?fbid=225550054143366&set=a.102182289813477.5227.100000651191775&type=1&theater
    Contact sur prescillia@agence-ppm.fr

  9. Article bien utile 😀

    Pour le cas du « Chez soi » ou « Chez amis/parents », j’ai lu un bon conseil sur answers.onstartups.com :
    prendre une boite postal.
    Ainsi la majorité du courrier ne spammera pas la boite aux lettres de l’appart/maison qu’on « squatte ».
    Mais à cause de la domiciliation, l’appart/maison quand même sera spammé de pub et de courrier officiel (impôts, etc …).

  10. Après avoir testé tous les espaces cités dans cet article, je viens d’ouvrir un espace de Coworking, d’échange de compétences sur Montreuil, voici le détail :

    NXSpace – Le Coworking à Montreuil (93)

    Nexence, Agence Marketing Mobile ouvre un espace de coworking de 150 m², il reste 4/5 bureaux disponibles dès le 1er juin.

    NXSpace s’adresse aux Freelances, jeunes entreprises dans les domaines du Web, Réseaux sociaux, Développement Mobile, l’idée est de partager un espace afin de ne plus rester seul, mais aussi de partager sa créativité, d’échanger sur des sujets, des problématiques ou des innovations…

    Voici le détail de l’espace :

    Mise à disposition d’un bureau, rangements et fauteuil dans un OpenSpace
    Internet haut débit + réseau
    Salle de réunion mutualisée
    Électricité, chauffage, ménage, sanitaire
    Bâtiment sécurisé avec alarme
    Quartier agréable !

    Le tout à 250,00 € HT/mois

    Le contrat est une prestation de service, pas un bail de sous-location ni de domiciliation possible.

    Si cela vous intéresse, contactez-nous au 01 75 43 90 10 ou lise@nexence.com

    Adresse du NXSpace

    http://maps.google.fr/maps?oe=utf-8&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a&q=68+av+faidherbe+montreuil&um=1&ie=UTF-8&hq=&hnear=0x47e66d427ec25523:0x121479b165328aa7,68+Avenue+Faidherbe,+93100+Montreuil&gl=fr&ei=JSDSTaK2IM6WhQfJu7yQCg&sa=X&oi=geocode_result&ct=title&resnum=1&ved=0CBkQ8gEwAA

  11. Je compte démarrer dans un système « chez soi », mais j’ai peur que ça ne soir que très temporaire… Une activité industrielle, même si il s’agit de conception et non de fabrication, nécessite un espace de test, un lieu pour montrer les produits, accueillir les clients, les fournisseurs etc… on verra bien !

  12. Centre d’affaire pour moi avec un petit bureau mais super bien situé sur Paris (Opéra). Toute l’infrastructure et le personnel sont là et je ne me pose pas de question sur le toner d’imprimante ou sur la réception d’un colis Fedex qui me bloquerait une matinée…Et de temps en temps, location d’une salle de réunion pour des présentations aux clients, le barco est installé, je paye à l’heure la salle (raisonnable en plus), bref je trouve vraiment cette solution idéale. Pour le même prix, j’aurais un studio deux fois plus grand certes mais je devrais tout gérer et j’aurais pas la souplesse d’une salle de réunion ou d’un bureau contigu pour l’expansion de l’activité.

  13. Pour une jeune entreprise en lancement, les centres d’affaires sont une période forcément transitoire vu leur prix, surtout si l’on créé seul. A plusieurs, en se partageant un bureau, ça peut être rentable. Par contre, c’est une vrai ambiance de travail.
    Pour ma part, j’en quitte un pour chercher plus économique.
    Les pépinières et couveuses d’entreprises, si on est pas dans la com’ ou le web, pas simple d’y entrer!

  14. Très bon article Guilhem :)

    Du côté de Nantes, une Cantine a été créée début 2011.

    Au programme : un espace évènementiel dédié à l’innovation numérique et aux nouvelles technologies, ainsi une quinzaine de places de coworking !

    Plus d’infos : http://cantine-nantes.org

    Pour les non nantais, il existe un réseau de Cantines au niveau national, composé de cantines implantées sur Paris (Silicon Sentier), Rennes, Toulouse (La Mélée) et Toulon (TVT).

    Plus d’infos sur les Cantines sur le plan national : http://reseaudescantines.org

  15. A rajouter à l’article:
    Le Home co-working ou « Jelly ».
    C’est le co-working organisé par une personne chez soi, avec tous les avantages du coworking mais en plus la gratuité.
    Ce n’est malheureusement pas encore très développé sur Paris.
    Voir ces sites:
    http://workatjelly.com/
    http://www.languedocjelly.com/

  16. J’ai vu qu’eWorky était cité dans les commentaires, le site permet en effet de rechercher un lieu de travail, que ce soit un espace de coworking, un café avec wifi ou un centre d’affaires : http://www.eworky.com
    Nous venons de sortir une version mobile, donc il est aussi accessible depuis un smartphone :)

  17. Je viens d’ajouter notre espace, pas sympa de ne pas pouvoir partager le lien de son lieu http://www.eworky.com/espace-de-coworking/1918/nx-space-espace-de-co-working-%C3%A0-montreuil … la partage revient automatiquement sur votre accueil.

  18. Merci pour cet article! pour info pour les Lillois, il existe aujourd’hui trois espaces de coworking:

    Co-Factory situé 677 avenue de la république à Lille. http://www.co-factory.Fr

    Coworking Lille situé 10 rue de la piquerie à Lille. http://www.coworkinglille.com

    La Coroutine situé 20 rue brûle-maison à Lille. http://www.lacoroutine.org

  19. Je suis chez moi pour l’instant mais je sais qu’il me faudrai des bureaux ou pour commencer « alone »,un « working space »décent.Le coworking ne marche pas trop ici,où nous subissons fortement un phénomène de culture social à tous les égards et c’est parfois très cruel amis bon,comme dit bob marley »don’t give up the fight »!

  20. Vos bureaux, en plein coeur de Paris, pour seulement 320€ / mois

  21. Merci pour les tuyaux très sympas. Je réfléchis en ce moment à une solution car j’ai essayé le home office mais comme évoqué dans ton article, on se désocialise un peu beaucoup donc là je me penche vers le pole emploi. Peut-être peuvent-ils mettre en relation des personnes qui recherchent des postes de travail car en province, le coworking, y’en n’a pas des masses :).

  22. Alex IBOUANGA

    16 juin 2015 at 21:52

    Je suis heureux de relire le commentaire que j’ai fais il y a 3 ans(depuis2012).Je dois avouer que ces talks m’aident énormément puisque j’ai déjà obtenu deux missions grâce aux réseaux sociaux.Mais ne sortons pas du sujet:Je venais parler du coworking aujourd’hui.Je suis avec des amis car je n’ai pas encore trouvé ni les bureaux,ni les financements de démarrage conséquents mais je vis déjà de mon business.Je vais m’associer avec des fortes personnalités de la place en offrant mes services et mes compétences,pour m’élever et je crois que ça ira!

Les commentaires sont fermés.

© 2019 Création d'entreprise & startups !

Gulihem BertholetUp ↑