Superentrepreneur : quand l’entrepreneur est un super-heros…

J’ai découvert un chouette article sur les entrepreneurs, sur TheEconomist, dont vous pouvez lire la version intégrale en anglais ici. Et plusieurs choses me sont venues en tête en lisant le titre, « Global Heroes ».

En ces temps troublés, l’entrepreneur peut en effet passer pour un super-héros : il se dresse, en dépit de l’adversité et des conditions, comme visionnaire et se bat pour exister en partant de zéro. Mais en creusant un peu, on trouve tout un tas de similarités :

  • Comme les super-héros de Marvel, il revêt son costume : sourire, bonne humeur, optimisme et opportunisme commercial. Souvent, l’image que donne un entrepreneur « en exercice » n’est pas sa vraie personnalité, même si elle transparaît fortement.
  • Il veut faire triompher le bien en évitant les pièges tendus par les méchants concurrents, grands groupes ou cassandres de tous horizons. Il parvient bien évidemment à survivre aux méandres administratives et a le bon rôle comparé aux banquiers ou financiers, qui jouent alors le rôle d’anti-héros…
  • 80% du temps, l’entrepreneur est un homme. A part Catwoman, AmericanGirl et SuperWoman, les super-héros sont plutôt masculins…
  • L’entrepreneur a très souvent une particularité. Même s’il se doit d’être généraliste, les entrepreneurs ont en général un trait de caractère ou une qualité spécifique très marqués. Créativité, communication, … Tout comme la vitesse de Flash Gordon, l’ouïe de Daredevil, le corps d’acier de Wolverine, la capacité à grimper aux murs de Spiderman…
  • L’entrepreneur peut se sentir seul : il a en effet un statut difficile à comprendre de son entourage, et peut donc très vite avoir du mal à confier ses peurs, ses doutes, en toute confiance.
  • Les enfants adorent les entrepreneurs. En tout cas j’ai l’impression que c’est de plus en plus le cas. Et ça devrait l’être !
  • On ne devient pas vraiment entrepreneur, on a en partie cette envie en soit. Après, c’est sûr que ça se travaille plus ou moins, mais dans la plupart des cas, c’est en soit que l’on va chercher les ressources et la motivation de se lancer dans une telle aventure. D’ailleurs, on ne choisit pas d’arrêter d’être entrepreneur, on n’est jamais totalement guéri du virus !
    Et vous, quel est votre super-héros entrepreneur préféré ?

[photo Flickr : roadkillbuddha]

4

  1. 80% des entrepreneurs sont des hommes ? D’où vient cette statistique ? Moi, j’ai des chiffres oscillant entre 50 et 66%. Voir pour ce dernier chiffre :
    http://www.entrepreneur-france.fr/2007/09/qui-sont-les-cr.html

  2. De plusieurs sources et de mon expérience perso. J’ai peut-être (sûrement) été trop caricatural, j’ai plus en tête 30% des créations d’entreprises portées par des femmes. En tout cas clairement pas la moitié, ce que je déplore !

  3. coucouJe suis tombé sur ce topic. en fait le hasard fait bien les choses c’est à peu pres ce que je cherchais dimanche. N’en dis pas trop, certains pourrait te copier ! je te t’embete pas plus longtemps et te souhaite bonne continuation !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

© 2017 Création d'entreprise & startups !

Gulihem BertholetUp ↑