Ma présentation sur l’échec en startup au TEDxGEM :)

J’étais hier à Grenoble à l’occasion du TEDxGEM, avec pour mission de parler de l’échec entrepreneurial, sujet que je connais bien, et pour cause :)

Avant de vous proposer la vidéo, qui devrait être dispo dans les prochains jours, voilà déjà la présentation :) (et oui, c’est mieux avec le son :)

J’essaie d’y faire un peu le portrait-robot de l’échec, tel que vu par la plupart avant même de se lancer, pourquoi il est un frein, et pourquoi surtout on a tous une part de responsabilité pour qu’il soit un peu mieux accepté (et mis à profit) dans le monde du business…

7

  1. En effet ça donne envie de voir la vidéo et d’avoir le son :)

  2. Tu te plais à Grenoble ? 2 visites en même pas un an, LOL …
    Dommage je n’ai appris que très tard l’organisation de ce TedX ( comme bcp dailleurs, problème de com’ )
    sinon je serai passé te voir …
    On se donne RDv prochainement de toute façon…

    Sinon cool ta présentation mais je pense que ta voix sur les diapo auraient permis
    une meilleure compréhension .. ta prestation a-t-elle été filmée ?

    • Oui, je commence à bien aimer l’espace (réduit) entre la gare et l’ESC…
      J’espère agrandir le périmètre d’ici la fin de l’année :) C’est déjà dans mon agenda !

      Et oui, la présentation a été filmée. Je pousserai la vidéo ici au plus vite !

  3. J’ai hâte de découvrir la vidéo car la diapo a l’air sympa.

    Toi qui a une forte expérience du milieu entrepreneuriale français, est-ce que l’on a pas une problème culturel face de non acceptation de l’échec en France comparé aux pays anglo-saxons?

  4. J’ai hâte de découvrir la vidéo car la diapo a l’air sympa.

    Toi qui a une forte expérience du milieu entrepreneuriale français, est-ce que l’on a pas un problème culturel de non acceptation de l’échec en France comparé aux pays anglo-saxons?

  5. Autant la présentation fait sens auprès d’une audience d’étudiants, qui ont besoin d’être sensibilisés à cette question de l’échec entrepreneurial, autant je pense qu’il ne faut pas non plus tomber dans l’excès inverse.

    Je trouve que l’on en fait beaucoup en ce moment sur l’échec entrepreneurial. Désacraliser l’échec en expliquant que c’est un mal pour un bien, oui. Expliquer que l’échec est nécessaire pour réussir, non.

    N’oublions pas que le but est quand même de réussir, il ne faudrait pas que l’on prenne le problème à l’envers:)

    • Martin,
      D’accord avec toi sur le côté « attention de ne pas tomber dans l’excès inverse ». Je pense par contre qu’on n’est pas encore au point de rupture :) Et qu’il est nécessaire non pas de dire que c’est un passage vers le succès, mais que c’est quand même le résultat « par défaut » dans ce genre d’aventure.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

© 2017 Création d'entreprise & startups !

Gulihem BertholetUp ↑