Aucune startup ne s’est faite en une nuit…

Parce que lorsque l’on se lance pour la première fois on est naïf.

Parce que l’on croit que tous les interlocuteurs vont vous ouvrir les bras, leur porte-monnaie, leur agenda, leur réseau.

Parce qu’on a un peu trop tendance à ne voir que ce qui marche, et vite, de l’autre côté de l’Atlantique.

Parce que les mythes « d’overnight success » sont finalement assez loin de ce que vous et moi on pourra jamais connaître comme aventure entrepreneuriale.

Parce que tout simplement c’est bien parce que c’est compliqué que la création d’entreprise vaut la peine d’être vécue.

Parce que je crois que le chemin est plus important que l’arrivée, en tout cas tant qu’on est sur la route.

Parce que, amis qui débutez, vous allez passer par tout un tas de sentiments, de phases, d’états d’esprits.

Et parce que, au final, la fortune sourit aux audacieux. Qui travaillent. Sans relâche. Avec le sourire.

 

7

  1. « Never give up »
    J’aime ! :)

  2. Je réalise tout doucement que pratiquement TOUTES les fondateurs de sociétés (start-up ou pas) ont mangé des pâtes pendant des mois, se sont fait prêter l’argent de leur loyer, voire on dormi dans des voitures, durant les (très longs) premiers mois d’activités sans client.
    Ce n’est pas une raison pour rester sur sa chaise à attendre que ça arrive, mais on se sent bien moins désemparé devant l’adversité et le temps que mettent les premiers résultats à arriver …
    Lâchez pas !

  3. Je crois que je fais parti des naïfs…
    J’espère que cela peut quand même se faire dans la simplicité.

    Nicolas

  4. Juste un commentaire qui n’a rien à voir avec ce post, je trouve qu’avec le nouveau thème du site c’est un peu le bordel avec des articles dans tous les sens, du coup je lis moins le blog . J’espère seulement pour ce blog qu’il n’y a qu’à moi que ça provoque cet effet .

  5. Ithaque (Constantin Cavafy)

    Quand tu prendras le chemin vers Ithaque
    Souhaite que dure le voyage,
    Qu’il soit plein d’aventures et plein d’enseignements.
    Les Lestrygons et les Cyclopes,
    Les fureurs de Poséidon, ne les redoute pas.
    Tu ne les trouveras pas sur ton trajet
    Si ta pensée demeure sereine, si seuls de purs
    Émois effleurent ton âme et ton corps.
    Les Lestrygons et les Cyclopes,
    Les violences de Poséidon, tu ne les verras pas
    A moins de les receler en toi-même
    Ou à moins que ton âme ne les dresse devant toi.
    Souhaite que dure le voyage.
    Que nombreux soient les matins d’été où
    Avec quelle ferveur et quelle délectation
    Tu aborderas à des ports inconnus !
    Arrête-toi aux comptoirs phéniciens
    Acquiers-y de belles marchandises
    Nacres, coraux, ambres et ébènes
    Et toutes sortes d’entêtants parfums
    Le plus possible d’entêtants parfums,
    Visite aussi les nombreuses cités de l’Égypte
    Pour t’y instruire, t’y initier auprès des sages.
    Et surtout n ‘oublie pas Ithaque.
    Y parvenir est ton unique but.
    Mais ne presse pas ton voyage
    Prolonge-le le plus longtemps possible
    Et n’atteint l’île qu’une fois vieux,
    Riche de tous les gains de ton voyage
    Tu n ‘auras plus besoin qu’Ithaque t’enrichisse.
    Ithaque t’a accordé le beau voyage,
    Sans- elle, tu ne serais jamais parti.
    Elle n’a rien d’autre à te donner.
    Et si pauvre qu’elle te paraisse
    Ithaque ne t’aura pas trompé.
    Sage et riche de tant d’acquis
    Tu auras compris ce que signifient les Ithaques.

  6. Votre article est très bien construit. J’aime aussi beaucoup le dessin. Très réussi. Bravo !

Les commentaires sont fermés.

© 2018 Création d'entreprise & startups !

Gulihem BertholetUp ↑